« L’Entrenet au cœur de l’Université de printemps 2006 de la Fing | Page d'accueil | Cymfony s'intéresse à l'influence 2.0 »

21/06/2006

La crise de foi du Washington Post

medium_wpLogo_250x42.gifTrouvé par l’intermédiaire de Micropersuasion : Le Washington Post met en ligne un article concernant la menace que fait peser Internet sur les médias traditionnels. Pertes massives d’audience, fuite des investisseurs publicitaires vers le web, convergence TV/Internet brisant l’intérêt des formats classiques… Patricia Sullivan, la journaliste à l’origine de l’article, dresse un portrait noir et lucide de ce qui attend les « anciens » médias (quotidiens, magazines ou chaînes de télé) qui refuseront de prendre en compte la révolution que le web instaure dans la façon dont le public « consomme l’information » :

« Advertisers are rushing to the Internet. Readers, even of the best newspapers and magazines, are abandoning print, while network television news shows have been losing viewers faster than you can say "CNN, MSNBC or Fox?" Wall Street money managers, fed up with slowing growth of what are still immensely profitable news companies, just forced the second-largest newspaper chain in the land to sell itself off. »

Elle revient ensuite sur la façon dont les médias traditionnels doivent dépasser la simple mise en ligne de leur contenu sur un site web et intégrer les spécificités du média Internet pour pouvoir s’adapter et ainsi survivre :

« There's no question that the Internet has changed the news industry in the past decade. Old media has learned that simply shoveling content from one medium to the Web doesn't work, any more than reading a newspaper into a TV camera capitalizes on the strength of that medium. ».

Cette constatation va dans le sens de ce que certaines chaînes de télévision et certains journaux de référence commencent à faire.

En France, la dernière grande annonce dans ce domaine concerne TF1, qui serait sur le point de lancer un site communautaire (Source Pointblog) qui pourrait couper l’herbe sous le pied de MySpace, qui vient d’annoncer son intention de lancer des versions européennes de sa fameuse plate-forme.

Steve Rubel, administrateur de Micropersuasion mais également cadre chez Edelman, insiste ainsi sur le fait que ces changements sont des données fondamentales à prendre en compte pour toute politique de Relations Publiques ou de marketing.